Bienvenue




"Vous connaitrez la Vérité, et la Vérité vous affranchira"

Jean 8 verset 32



Translate

mardi 18 janvier 2011

3 - Chrétien charnel ou spirituel

On entend souvent les expressions "Chrétiens charnels",
et "Chrétiens spirituels", lors de conversations ou prédications.
L' Apôtre Paul en parle aussi :


1 Corinthiens 3 verset 1 :
" Pour moi, frères, ce n'est pas comme à des hommes spirituels que j'ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels "


Le Mot Chrétien, terme apparu pour la première fois dans Actes 11 verset 26,
signifie "Petit-Christ"
(du Grec Christianos).
Cela veut donc dire qu'une personne se disant Chrétienne, doit refléter Christ dans sa vie,
que ce soit dans ses paroles, ses actes, ou son mode de vie, sa mentalité.
Cette personne est donc Disciple de Christ 
(du Grec Mathêtê).
 

Que nous dit la Parole de Dieu concernant le Disciple :


Luc 6 verset 40 :
"Le disciple n'est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître."

Le Maître étant Jésus Christ, de nature pure, sans péchés, vivant par l'Esprit, 
ne peut engendrer de disciple vivant autrement que dans la sanctification.
Or, la chair est ennemie de la sainteté.


Romains 6 versets 5 à 7 :
"En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; car celui qui est mort est libre du péché."

Bien sûr, notre nature humaine peut parfois ressurgir en nous, selon certaines circonstances,
car nous "bronchons tous" plus ou moins, selon Jacques 3 verset 2.

Mais nous devons dominer sur elle!
Celui qui la laisse diriger sa vie, ne peut en aucun cas se prétendre "né de nouveau",
c'est à dire régénéré en Christ!

Une personne vivant consciemment dans le péché, tout en croyant en Jésus, n'est pas chrétienne,
c'est une personne "religieuse" qui croit en Dieu!
Il s'agit d'une "adhésion" au Christianisme!
Mais en aucun cas de la réelle conversion d'une personne morte à elle-même...


Galates 2 verset 20 :
"J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi."

Un mort a t' il réellement envie de plaire à sa chair?
Un mort réagit t' il quand on le frappe, quand on le dépouille, quand on l'insulte?

Jésus s'est il défendu quand on l'a arrêté et persécuté ?

Beaucoup n'aiment pas les versets suivants, prouvant qu'ils sont eux-mêmes charnels,
et rebelles à la Parole de Dieu :


Mathieu 5 versets 38 à 42 :
"Vous avez appris qu'il a été dit: 
oeil pour oeil, et dent pour dent.
Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant
Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre.
Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.
Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.
Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi"

Ainsi que :

Romains 8 versets 5 à 10 :
"Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, 
tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit.  
Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix;  
car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu
parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.  
Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. 
 Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, 
si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. 
Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.  
Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, 
mais l'esprit est vie à cause de la justice."


Frères et soeurs, nous voulons voir la gloire de Dieu dans nos vies,
mais à condition que cela ne nous coûte rien...
Ce n'est pas ce que la Parole vivante du Seigneur nous enseigne!
Il y à donc un problème quelque part!
Ce problème, est un manque de révélation personnelle, de la personne de Jésus...
Beaucoup disent aimer le Seigneur, mais l'aimer, c'est lui obéir!


Ce verset l'indique clairement :


Jean 14 verset 21 :

"Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime
et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui"


Ainsi, l'obéissance à la Parole vaut mieux que les sacrifices (prières, louanges, cultes, sentiments....)  
selon 1 Samuel verset 22.





Voyons maintenant une des manifestations pernicieuses de la chair, l'idolâtrie :

L' idolâtrie ne s'apparente pas qu'aux statues, divinités, et autres images ou icônes que nous pourrions  vénérer selon Exode 20 versets 4 à 6mais représente également tout ce qui prend la première place dans notre vie!
Dieu est un Dieu Jaloux! 
Et l' Eternel ne change pas! 
Il est le même hier, aujourd'hui, et éternellement, selon Hébreux 13 verset 8!  
Le Seigneur peut d'ailleurs reprendre tout ce qu' Il nous a donné et que nous avons placé au-dessus de Lui,
afin que nous soyons sauvés!
Ne tentons pas le Seigneur...

 

Ce verset est d'ailleurs très clair :


Colossiens 3 verset 5 :
"Faites donc mourir ce qui dans vos membres, tient de la terre, l'impudicité, l'impureté, 
les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie".




Voici un exemple flagrant d'idolâtrie subtile, dont très peu de Chrétiens ont conscience :


Mathieu 10 versets 37 à 38 : 
"Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi
et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi;
Celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi"

Si vous êtes dans ce cas là, laissez moi vous dire que vous êtes un ou une idolâtre aux yeux de Dieu...


Frères et soeurs, une personne qui passe plus de temps devant la télévision
(ou tout autre divertissement ou activité), qu'à prier, étudier la Parole de Dieu,
ou s'instruire sur les choses d'en haut, est forcément idolâtre et charnelle,
s'attachant aux plaisirs de la chair plus qu'à Dieu, en se conformant au siècle présent!
Je ne dis pas qu'il faut consacrer tout son temps à Dieu,
car il y a un temps pour tout! (selon Ecclesiaste 3).
Mais le Seigneur doit être notre priorité.
Nous devons racheter le temps!
Le Seigneur nous demande de lui être consacrés en cette Fin des Temps!
Seuls ceux qui se préparent sérieusement et pieusement partiront à l'enlèvement!
Les autres, les "dormeurs spirituels", auront une grosse claque en se réveillant!




Comprenons qu'aucun idolâtre n'entrera dans le Royaume des Cieux :


Apocalypse 22 verset 15 :
"Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, 
les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge"




L'idolâtrie menant à la tiédeur, prenons donc garde ne pas nous assoupir au regard du Seigneur!
Car, que deviennent les tièdes,  
même s'ils croient en Jésus :


Apocalypse 3 versets 14 à 16 : 
"Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: 
Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu:
Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant!
Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche"


Nous avons donc le devoir d'être bouillants pour le Seigneur!




Voici donc 1 exemple concret, pour savoir si nous sommes réellement "né de nouveau",
ayant le caractère de Christ, ou si nous sommes des comédiens, des charnels,
trompant le Seigneur, les autres, et nous-même.

(Je me cantonnerai dans cet exemple à la première pensée que nous aurions,
et non aux actes que nous pourrions faire, pour souligner qu'être Chrétien, c'est, en premier lieu,  
"marcher par l' Esprit").
Choisissons donc la réponse qui correspond à notre état d'esprit, notre mentalité.




Exemple :             

Nous croisons un SDF dans la rue. Il est visiblement dans cet état 
depuis de nombreuses années...
Notre première pensée est :


       A) "Merci Seigneur de ne pas m'avoir fait vivre comme
             cet homme!
             Merci pour tout ce que tu m'as donné et qu'il n'a pas!"

       B) "Seigneur vient en aide à ce malheureux,
             révèles-toi à lui pour qu'il puisse changer
             de vie et surtout sauver son âme!"

       C) "C'est fou comme il est sale et qu'il pue!
             Plutôt lui que moi..."





Si nous avons choisi la réponse A :

Nous ramenons tout à nous-même, tout comme les pharisiens d'autrefois.
Nous étouffons-donc le Saint-Esprit en nous,"l'esprit religieux", égoïste, q
ue le Seigneur à combattu si souvent durant son ministère sur la Terre, 
refait surface.
Voici un passage de la Bible qui décrit parfaitement cet esprit :


Luc 18 verset 9 à 14
"Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, 
et ne faisant aucun cas des autres: 
Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre publicain.
Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: 
O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, 
qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain; 
je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. 
Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; 
mais il se frappait la poitrine, en disant: 
O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur.
Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre.  
Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé."




Que le Seigneur se révèle dans nos coeurs et demandons lui pardon!
Sinon, nous ferons partie de ces gens là :



Matthieu 7 versets 21 à 23 :
"Ceux qui me disent : 
Seigneur, Seigneur! 
N'entreront pas tous dans le royaume des cieux, 
mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là : 
Seigneur, Seigneur! 
N'avons-nous pas prophétisé par ton nom? 
N'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? 
Et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?
Alors je leur dirai ouvertement : 
Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité."






Si nous avons choisi la réponse B :

Nous avons l'Esprit de Christ en nous, son caractère, sa mentalité.
Nous avons compris Sa Parole, et la mettons en pratique.
La Compassion et l'Amour sont les fondements même du christianisme!
Sans ces deux sentiments désintéressés (opposés aux sentiments charnels),
que le Seigneur a éprouvés pour l'humanité, 
nous serions tous condamnés à la Géhenne pour l'éternité :


Jean 3 verset 16 : 
"Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique,  
afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle."


Jean 15 versets 9 à 12 : 
"Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.
Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, 
de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. 
 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. 
 C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés."


Et si nous demeurons ferme dans la Sanctification, malgré les tentations qui nous assaillent
en permanence, nous partirons à l'enlèvement de l' Eglise, pour rejoindre le Seigneur,
étant digne de faire partie de son Epouse, l' Eglise véritable.






Si nous avons choisi la réponse C :

Nous n'avons clairement pas l'Esprit de Christ, n'ayant pas son Amour en nous.
Si nous n'avons pas Christ en nous, nous appartenons donc à Satan.

Voici ce que dit la Bible :



1 Jean 2 verset 9 :
"Celui qui dit qu'il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres."


1 Jean 4 verset 8 :
"Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour."


1 Corinthiens  13 versets 1 à 3 :
"Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, 
je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit. 
 Et quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, 
quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, 
je ne suis rien
 Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, 
quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,  
si je n'ai pas la charité, cela ne me sert de rien."



Seule la repentance peut nous délivrer de cette mentalité clairement charnelle et satanique!
Laissons le Seigneur entrer dans notre vie, Il nous transformera et nous sauverons notre âme, 
car, sans son Esprit en nous, l'Enfer est sous nos pieds....




Devant cet exemple écrit, la majorité d'entre nous choisira la réponse B, pour se donner bonne conscience.
Mais dans une situation réelle, serait-ce vraiment le cas?
Ne soyons pas hypocrites! Chacun se connait lui-même...
On peut abuser les autres, mais on ne peut tromper le Seigneur...



Que le Seigneur nous éclaire et nous garde, en cette Fin des Temps, où l'Ennemi de nos âmes essaie par tout les moyens (surtout par les divertissements de toutes sortes) de nous éloigner de la Lumière qui est Jésus-Christ...

Soyez tous bénis en Jésus de Nazareth, notre seul Roi et Sauveur!



Olivier


.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire