Bienvenue




"Vous connaitrez la Vérité, et la Vérité vous affranchira"

Jean 8 verset 32



Translate

mardi 27 septembre 2011

7 - Juger ou ne pas Juger

Au sein de l' Eglise de Christ, règne malheureusement une dissension concernant le fait de juger ou non son prochain.

 Afin de clarifier cette question, nous allons voir de ce pas, la source de cette polémique :




Osée 4 verset 6 :
"Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance"




Voici donc la source du problème : l'ignorance.
Cette ignorance est due au manque d'enseignements véritables de la saine doctrine,
au sein des assemblées dites "chrétiennes"....
On se contente toujours de donner du "lait spirituel", ce qui a pour effet de faire stagner
les chrétiens dans un profond immobilisme religieux, les empêchant de devenir des chrétiens matures...



Hébreux 5 versets 12 à 13 :  
"Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide.
Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice; car il est un enfant"





Il est vrai aussi, que certaines traductions de la Bible sont aléatoires et posent problème quand au sens initial du texte :
Préférez les traductions "Ostervald", ou "Martin", bien plus proches des textes originaux!
Rejetez les bibles oecuméniques, catholiques, et autres traductions "dénominationnelles"!


Le Seigneur ne se reconnait pas dans les systèmes religieux établis par l'homme!!
Son Eglise véritable est celle qui est cachée! Loin de l'Apostasie ambiante et générale!
Composée de Pierres Vivantes! (1 Pierre 2 versets 4 à 6)
Et nous sommes nous-même son Temple! (1 Corinthiens 6 versets 19)
Le Jugement a commencé sur son Eglise (1Pierre 4 verset 17)
et bientôt, toutes les assemblées fermeront, sur ordre de l'Etat...
Où irez-vous?
Dans les maisons! 
Par petits groupes, comme l'Eglise primitive!


Nous devons vivre selon les Principes du Royaume du Seigneur!
et non selon les principes des hommes...


Rejetez aussi en bloc les nouvelles Bibles Segond éditées depuis l'an 2000! (NBS).
Ces traductions sont créées par des sociétés bibliques franc-maçonnes, pour diluer la Parole de Dieu, en éliminant certains passages qui dérangent ces satanistes...
(comme ceux traitant du péché, de l'homosexualité, ou de la divinité de Christ).



Galates 6 versets 7 à 8 :
"Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi.
Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle."





Nous allons donc voir ce que la Bible nous enseigne réellement sur le jugement d'autrui.
(Je ne parle pas dans ce message du Jugement de Dieu, mais de celui exercé entres frères)



Lisez bien les 2 versets qui suivent :



Matthieu 7 versets 1 à 5 :
"Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. 
Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. 
Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil? 
Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien? 
Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère."



1 Corinthiens 2 verset 15 :
"L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne"




Nous pourrions penser que ces 2 versets sont antagonistes.

Peut-il y a voir des contradictions dans la Bible??

Bien-sur que non!

La Parole de Dieu est parfaite, et ne peut s'annuler elle-même!




En fait, toutes ces mauvaises interprétations de la Parole, concernant le jugement, viennent d'un problème de traduction!



Dans le premier verset (Matthieu 7), le mot grec utilisé pour "jugement" est "Krima".

En voici sa traduction : condamnation, faire condamner, un décret, coupable, avoir des procès, sentence...


Nous voyons donc que dans ce passage, Jésus parle de condamnation!


 Nous comprenons donc que Jésus nous interdit de condamner qui que se soit, sur le plan spirituel, car Il est le seul à en avoir l'autorité!!



 Jean 5 versets 26 à 27 :
"Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même.
Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu'il est Fils de l'homme."



Le mot grec utilisé ici pour le mot "juger" est "Krisis",
qui veut dire : séparation, sentence de condamnation, châtiment, droit, justice....



Il n'est pas question ici de la condamnation physique d'une personne, nous y reviendrons plus-tard....


 

Maintenant, le mot grec utilisé dans le second verset (1 Corinthiens 2) est "Anakrino".

Voici sa traduction littérale :  Faire des recherches, s'enquérir de, scruter, cribler, estimer , déterminer, examiner.


Nous voyons donc dans ce passage des écritures, qu'il n'est nullement question de condamnation en quoi que se soit!!

Ici, on nous parle de discernement!!
De savoir si une chose est bonne ou mauvaise!!


Que peut on en déduire logiquement?


C'est simple : 
Quelqu'un rempli de l'esprit, qui ne vit pas dans le péché, qui suit les enseignements de la Bible et de ses vrais ministères (on reconnait un arbre à ses fruits, encore faut-il avoir du discernement), mettant en pratique la Parole de Dieu, peut "juger" un frère qui vit dans le péché.

Car celui-ci, n'appliquant pas la saine doctrine, "contrôlé" et "séduit" par de faux prophètes, de faux conducteurs aveugles (Matthieu 7 verset 14), a besoin d'être repris, exhorté, enseigné, en vue de sauver son âme!

C'est cela le véritable amour fraternel, Frères!!


Vouloir qu'une âme égarée retourne près du seul et véritable Berger, Jésus-Christ!!

Un pasteur, ou un évêque, curé, pape, prophète des supers-nations, apôtre interplanétaire, évangéliste-bombardier, qui se prêche lui-même, ou qui prêche une dénomination religieuse quelconque, 

est soit :
 - égaré lui-même, ayant besoin d'enseignements et de repentance, 

soit :
- un faux-prophète! un faux conducteur! un faux berger!




Bref...




Je parlais précédemment de la condamnation physique d'une personne :


Voici la preuve, dans les 2 passages qui suivent, que "l'homme spirituel", "l'homme fait",  peut aussi condamner dans la chair selon certaines circonstances, au nom de Jésus!


Actes 13 versets 9 à 12 :
"Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint Esprit, fixa les regards sur lui, et dit:
Homme plein de toute espèce de ruse et de fraude, fils du diable, ennemi de toute justice, ne cesseras-tu point de pervertir les voies droites du Seigneur?
Maintenant voici, la main du Seigneur est sur toi, tu seras aveugle, et pour un temps tu ne verras pas le soleil. Aussitôt l'obscurité et les ténèbres tombèrent sur lui, et il cherchait, en tâtonnant, des personnes pour le guider. 
Alors le proconsul, voyant ce qui était arrivé, crut, étant frappé de la doctrine du Seigneur."



1 Corinthiens 5 versets 1 à 5 :
"On entend dire généralement qu'il y a parmi vous de l'impudicité, et une impudicité telle qu'elle ne se rencontre pas même chez les païens; c'est au point que l'un de vous a la femme de son père.
Et vous êtes enflés d'orgueil! 
Et vous n'avez pas été plutôt dans l'affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous!
Pour moi, absent de corps, mais présent d'esprit, j'ai déjà jugé, comme si j'étais présent, celui qui a commis un tel acte.
Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus,qu'un tel homme soit livré à satan pour la destruction de la chair, afin que l'esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus."


Le mot grec pour "jugé" dans ces 2 passages est "Krino".

Traduction : soumis à une épreuve, faire justice, condamner, prononcer un jugement, mettre en morceaux....



Je crois que c'est clair!



Pour résumer :



1) Un Chrétien peut-il condamner un homme à aller en enfer?

      Réponse : NON (ce jugement appartient à Dieu seul)




2) Un Chrétien réellement né de nouveau peut-il reprendre un frère qui vit dans le péché ou qui est mal enseigné?

      Réponse : OUI (il s'agit même d'un devoir fraternel)

Si ce frère vous dit : Tu n'as pas le droit de me juger, dites-lui qu'il est dans l'erreur, et dans l'ignorance!
Et qu'il faut accepter de ce remettre en question, de se laisser enseigner, ou périr dans son orgueil, faute de repentance...




 3) Un Chrétien peut-il condamner un homme dans sa chair?

        Réponse : OUI (mais sous certaines conditions extrêmes, la priorité étant de gagner la personne à Christ, sachant que le corps de cette personne sera soumis à la souffrance, dans le but de pousser son âme à la repentance)




J'espère que ce message sera clair pour tous, et dissipera tout doute concernant le jugement de l'autre!



Voilà mes bien-aimés, ces messages peuvent vous paraître durs, mais ils n'ont pas d'autres buts que de proclamer la vérité, et délivrer les captifs de leur ignorance!
Et cette vérité est Christ!



Jean 14 verset 6 :
"Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi."



 Que le Seigneur vous bénisse tous, dans le doux Nom de Jésus!!



Olivier


.

jeudi 22 septembre 2011

6 - Quel est ton Jésus ?

Aujourd'hui, seules les "autruches spirituelles" (Job 39 versets 16 à 20) n'ont pas conscience que nous sommes arrivés à la Fin de notre société, telle que nous la concevions jusqu'à présent...

Le nouvel ordre mondial, abomination satanique servant à mettre en place l' Antéchrist et son système politico-religieux, arrive à sa mise en place officielle....

Nous sommes dans l'ère que la Bible désigne sous le nom de " Temps de la Fin",
annonçant le retour proche de Jésus, non plus comme Sauveur personnel pour ceux
qui l'acceptent et le reconnaissent comme tel, mais comme Juge sur les Nations...

Or, voici ce que la Parole de Dieu nous dit à propos de cette période :


2 Timothée 4 versets 3 à 4 :
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables."




De nos jours, ce verset prend tout son sens...

Beaucoup de "Chrétiens" se sont créés un Jésus à leur image, selon leur propre conception, leur propre désir ou "éducation religieuse"...

J'ai donc à coeur de partager sur ces différentes interprétations de la personne de Jésus, en définissant simplement plusieurs de ces conceptions :




 1) Le Jésus "Peace-and-Love" :

      
C'est le Jésus de tout ceux qui, par "sentimentalisme primaire", croient que Dieu est d'un Amour tel, qu'Il peut tout tolérer, tout pardonner, et peut accepter dans son Royaume toutes ses créatures après leur mort...




Or, par exemple,  le Seigneur ne peut pardonner le blasphème contre le Saint-Esprit!




Matthieu 12 verset 31 :
"C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné"




C'est donc le dieu des "chrétiens oecuménistes et humanistes", qui, sous prétexte de tolérance,  
acceptent le mélange avec des divinités païennes, et acceptent toutes sortes de compromis, en se "prostituant spirituellement"... 
Quelle Abomination!


L'Eternel est très clair :

 
Exode 20 verset 3 :
"Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face"



Il est vrai que Jésus est un Père :


Jean 14 versets 8 à 9 :
"Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père.  
Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.
Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.
Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe! 
Celui qui m'a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père?" 



Il est aussi un Frère :


Jean 20 verset 17 :
"Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. 
Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père
vers mon Dieu et votre Dieu."



Il est un Ami : 


Jean 15 verset 15 :
"Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père."



Et un Epoux :


2 Corinthiens 11 verset 2 :
"Car je suis jaloux de vous d'une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure."



Mais tout ceci n'exclue pas que Jésus est aussi "Justice"!

Et Il n'a aucune tolérance pour le péché....


Romains 3 versets 23 :
"Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu."



De même, ceux qui rejettent son oeuvre de Salut et sa saine doctrine en payent le prix  :



Romains 1 verset 18 :
"La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive."



Le Dieu de la dispensation de la Loi est le même que celle de la Grâce!

Celui qui pouvait "dévouer par interdit" toute une nation, est le même que celui qui nous offre le Salut aujourd'hui!

Il ne change pas!



Hébreux 13 verset 8 :
"Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement"



Il faut donc passer du statut de "créature de Dieu", à celui "d'enfant de Dieu".


Or, l'enfant est celui qui obéit à son père, le distinguant de la créature, qui se contente de vivre pour elle-même et par elle-même...




Matthieu 18 verset 3 :
"Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux."

J'encourage les "chrétiens-bisounours", à se réveiller, avant de se retrouver en jugement avec le Seigneur, qui ne fait acception de personne...
(Deutéronome 10 verset 17)





2 ) Le Jésus "Père-Fouettard" :


Ce Jésus là est aux antipodes du précédent...
Les croyants qui ont cette conception du Seigneur, ont abandonné l'Agneau
(Jean 1 verset 29), pour ne garder que le Lion (Apocalypse 5 verset 5)...


Ils ne sont généralement pas en paix, car pour eux, il est difficile de concevoir que le Dieu créateur de toutes choses puisse les aimer...
Ils sont donc dans la crainte permanente de son courroux!


Voyons ce que le Seigneur lui-même en dit :


Jean 3 versets 16 à 17 :
"Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui."
Le Seigneur nous aime tellement, qu'Il s'est sacrifié lui-même!
Nous n'avons donc plus à craindre sa colère, si nous l'acceptons comme sauveur et Seigneur sur notre vie!


Ceux qui ont acceptés le vrai Christ,
ont été affranchis de toute condamnation :


Romains 8 verset 1 :
"Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ."



Le Seigneur nous demande ne pas nous inquiéter, car il veille sur ses enfants :


Matthieu 6 versets 31 à 34 : 
"Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus?
Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine."



Priez pour qu'Il vous accorde sa paix et sa joie, qui surpasse toute intelligence...(Philippiens 4 verset 7)






3) Le Jésus "Tirelire" :


C'est le Jésus de tout ceux qui passent tout leur temps de prière à réclamer des choses au Seigneur...

Leurs prières sont toujours centrées sur leurs besoins personnels, ou ceux de leur famille...
Je ne dis pas qu'il ne faut pas prier pour ces choses! Ne détournez pas mes propos...



Si le Seigneur les exaucent, ils ne prient plus... jusqu'au moment ou ils ont un besoin quelconque à satisfaire (guérison, délivrance, besoin matériel, catastrophe....)


Et si le Seigneur ne répond pas à leurs attentes, ils le boudent ou le conspuent!

Ils ne passent jamais du temps dans la prière pour connaître la pensée de Dieu,
pour savoir ce qu'Il attend d'eux, pour entendre sa voix dans leur coeur,
pour le louer et l'adorer, ou juste pour le remercier pour son sacrifice à la Croix,
ses bienfaits dans nos vies, sa Création...



Combien prient pour connaitre le Coeur du Père,
pour obtenir le Caractère de Christ?
son Humilité?
sa Sagesse?
son Discernement?
etc...


Nous aurons tous (moi le premier) à rendre des comptes pour la façon dont nous aurons prié le Seigneur...






4) Le Jésus "Idole" :


C'est le Jésus que vous trouvez toujours cloué sur une croix dans les bâtiments religieux, ou scellé dans sa crèche, sous la forme d'un bébé... Bref, le Jésus des idolâtres...

Ce Jésus là ne sauve pas!

Bébé, Jésus ne l'est plus.... 
De plus, la célébration de son anniversaire le 25 décembre est complètement satanique...


     


Représenté sur une croix, c'est renier sa résurrection, et le reclouer une seconde fois!!...

Réveillez-vous!

De plus, il nous est demandé de ne pas faire de représentation des choses célestes, y compris et surtout du Dieu créateur!


Exode 20 verset 4 :
"Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre."


Donc les statues, icônes orthodoxes et toutes autres représentations de Jésus sont une abomination!


Les Hébreux ont commis cette erreur dans le désert, en faisant leur veau d'or...
Image, selon eux, de l' Eternel...
(Exode 32)


Voici ce que dit la Bible sur les idolâtres :


Apocalypse 21 verset 8 :
"Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, 
les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort."





 Pour conclure, le Véritable Jésus, est celui de la Parole de Dieu, la Bible :




Jean 1 versets 1 à 4 : 
"Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.
En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes."



Jean 14 verset 6:
"Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi"



Jean 11 versets 25 à 26 : 
"Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;
et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais"



Jean 5 verset 24 :
"En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie."



Il est Amour ET Justice, 
Il Reprend et Corrige ses enfants, et Châtie et Condamne ceux qui le rejettent...
Il peut Construire et Détruire,
Il peut Aimer et Détester...
C'est un Dieu équilibré et harmonieux!
Rappelons-nous que nous sommes fait à son Image!




Nous devons donc l'accepter tel qu'Il est, et non nous en faire notre propre conception...

L' Evangile est une épée à double tranchant, que cela vous plaise ou non! (Hébreux 4 verset 12)


Que le Seigneur nous éclaire sur sa Personne, et se révèle tel qu'Il est dans son infinie sagesse en chacun de nous!

Tant que nous serons sur cette Terre, nous apprendrons toujours de Lui!

Relevons la tête, notre délivrance sur ce monde pervers et corrompu est proche!



Olivier


.

lundi 5 septembre 2011

5 - Obéissance, ou Désobéissance à Dieu

Voici une simple exhortation, ayant pour but de rappeler un principe fondamental
du Christianisme, à savoir l'obéissance de tout serviteur, qui veut plaire à son maître!


Tout d'abord, nous allons voir le sens de ce mot dans l'ancien et le nouveau testament :

Le mot Hébreux est "Yiqqahah" et les mots Grecs sont "Hupakoe" ou "Hupotage", selon le texte.


Traduction générale de ces 3 mots :


  1. obéissance à une autorité, à des préceptes, à des conseils ou à des commandements

  2. soumission

  3. purification

  4. acquiescement



Nous voyons que ce mot à plusieurs significations selon le contexte dans lequel il est utilisé.
Tout ces passages comprenant ces mots nous imposent de nous soumettre à la Parole de Dieu, de l'accepter dans son intégralité, de nous purifier au travers de ses commandements.


L'obéissance est une puissance qui libère, tout comme le pardon d'ailleurs! :



Romains 6 versets 16 à 17 :
"Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice?
 Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits"



Jésus lui-même nous à montré l'exemple parfait à suivre, dans ces 2 versets :




Hébreux 5 versets 7 à 10 :
"C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété,
a appris, bien qu'il fût Fils, l'obéissance par les choses qu'il a souffertes,
et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel, Dieu l'ayant déclaré souverain sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek."




Jean 15 verset 10 :
"Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour."




Le Seigneur demande à chacun de ses enfants une obéissance totale et absolue de tous ses préceptes.
C'est la condition exigée par Dieu pour pouvoir accéder à son Salut éternel, et bénéficier ici-bas de ses grâces et bénédictions :




Deutéronome 11 versets 26 à 28 :
"Vois, je mets aujourd'hui devant vous la bénédiction et la malédiction : la bénédiction, si vous obéissez aux commandements de l'Éternel, votre Dieu, que je vous prescris en ce jour; la malédiction, si vous n'obéissez pas aux commandements de l'Éternel, votre Dieu, et si vous vous détournez de la voie que je vous prescris en ce jour, pour aller après d'autres dieux que vous ne connaissez point."



Nous sommes dans les temps de la Grâce.
Jésus, mourant sur la croix, acheva sa mission de rédemption pour l'humanité  
(Jean 19 verset 30), accomplissant toutes les prophéties des écritures le concernant...

L' homme étant pécheur depuis la chute d'Adam et Eve, est souillé aux yeux de Dieu.
Or, Dieu, étant d'une nature absolument sainte, ne peut tolérer la souillure qu'amène le péché dans le coeur et la vie de l'homme. Cette souillure produit la mort physique et spirituelle :



Romains 6 verset 23 :
"Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur."


Pour que l'homme puisse prétendre entrer dans la sainte présence de Dieu, et accéder à la vie éternelle dans son Royaume de Gloire, il fallait que Dieu se fasse lui-même sacrifice expiatoire, pour le pardon de nos péchés.


1 Jean 4 versets 9 à 10 :
"L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, 
afin que nous vivions par lui. 
Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, 
mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés."


C'est par la pureté de son sang versé à la croix, et par la foi en lui que nous sommes sauvés...


Colossiens 1 verset 20 :
"Il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix."


Mais ceci ne suffit pas pour entrer pour l'éternité dans sa présence. Il faut aussi lui être agréable et lui plaire.
Pour cela, il faut obéir à certaines règles, annoncées par Jésus et ses Apôtres, tout au long des 4 évangiles et différents épitres ou lettres du nouveau testament, le but du Seigneur étant que l'homme n'obéisse plus aveuglement à des lois et préceptes par obligation, mais par amour pour lui!


Il prit sur ses épaules le fardeau de nos péchés, ainsi que le joug de la Loi (Thora), comprenant 613 ordonnances, que L' Eternel donna à Moïse, afin de conduire et discipliner le peuple hébreu, et l'amener à la conscience du péché...


Cependant, certaines de ses lois ne sont plus d'actualité, comme les lois cérémonielles, ou celles concernant les us et coutumes spécifiques du peuple Juif (Exode 21, 22 et 23).


Le Décalogue (Exode 20), plus connu sous le nom de "10 Commandements", lié à notre conduite à tenir dans nos vies, est toujours en vigueur (sauf la célébration du sabbat, étant une alliance relationnelle entre le peuple juif et l' Eternel), afin de nous permettre de toujours marcher selon les voies saines et justes de Dieu, et de pouvoir prétendre au Salut éternel!


Jésus lui-même le dira à ses disciples :


Matthieu 5 verset 17 : 
"Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir."



Jésus rappellera ces lois au jeune homme riche, qui désirait accéder à la vie éternelle :



Marc 10 verset 19 :
"Tu connais les commandements: Tu ne commettras point d'adultère; tu ne tueras point; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; tu ne feras tort à personne; honore ton père et ta mère."


Toutefois, le Seigneur apportera une nouvelle dimension pour certaines de ces lois, lors de son sermon sur la Montagne des Oliviers :



Matthieu 5 versets 21 à 22 :  
"Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d'être puni par les juges. Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne."



Matthieu 5 versets 27 à 28 : 
Vous avez appris qu'il a été dit: Tu ne commettras point d'adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur."


 Jésus rajoutera un commandement nouveau :


Jean 13 versets 33 à 34 : 
"Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres"





1 ) L'obéissance à la doctrine de Christ :




Jean 14 verset 23 :
"Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui"


Il faut donc obéir aux grands principes fondamentaux suivants, desquels sont issus d'innombrables préceptes :


(Pour ne pas sortir du thème de ce message, je ne développerai pas ces principes, chacun étant un sujet à lui tout-seul!)



       1 - Se sanctifier (vivre dans la sainteté, se mettre à part), en renonçant 
             aux oeuvres de la chair,
             car sans la sanctification, personne ne verra le Seigneur.
             (Galates 5 versets 16 à 25 - Hébreux 12 verset 14)


       2 - Naitre de nouveau, en étant renouvelé dans sa conscience
             par le Saint-Esprit.
             (Jean 3 versets 1 à 8)


       3 - Se repentir, en demandant pardon à Dieu pour nos péchés, 
             et les abandonner, en demandant l'aide du Seigneur.
             (2 Corinthiens 7 verset 10)


       4 - Veiller et prier en tout temps,  pour soi et les autres.
             (Matthieu 26 verset 41 - Ephésiens 6 verset 18)
       

       5 -  Aimer les autres et Pardonner à tous, 
              sans quoi nous sommes nous même condamnés.
             (1 Jean 4 verset 8 - Marc 11 versets 25 à 26)


        6 - Vivre par la Foi en Christ et son oeuvre, 
               Foi sans laquelle il est impossible de plaire à Dieu.
              (Hébreux 11 verset 1 - Hébreux 11 verset 6)


        7 - Etudier les écritures qui instruisent et rendent témoignage de Christ, 
              en se laissant enseignés par le Saint-Esprit et les ministères 
              authentiques que le Seigneur suscitent, pour l'édification de l'Eglise.
              (Jean 5 verset 39 - Jean 14 verset 26 - Ephésiens 4 verset 11)


        8 - Obéir aux directives que le Seigneur nous donne personnellement,
              dans la prière et la communion avec Lui, et ce, même si les autres ne le 
              comprennent ou ne l'acceptent pas, car il vaut mieux plaire à Dieu 
              qu'aux hommes...
              (Actes 4 verset 19 - Actes 5 verset 29)




Nous pouvons obéir à ces principes, si nous gardons la Foi :


1 Jean 5 versets 3 à 4 :
"Car l'amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi."




Ils nous permettrons d'être fondés en Christ :


Matthieu 7 verset 24 :
"C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc"




Nous ferons partie de sa famille céleste! :


Matthieu 12 verset 50 :
"Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère."



Et serons heureux d'obéir volontairement à Christ :


Jacques 1 verset 25 :
"Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité"




2 ) La désobéissance :




Désobéir au Seigneur, et donc à ses commandements, à des conséquences dramatiques sur tout homme, convertit ou pas.



Cette désobéissance est clairement influencée par satan ou la chair :



Galates 5 versets 7 à 8 :
"Vous couriez bien : qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d'obéir à la vérité? Cette influence ne vient pas de celui qui vous appelle".




Les différents  ministères choisis par Christ pour édifier l' Eglise, reçoivent l'autorité pour punir ceux qui connaissent la Parole de Dieu, mais qui lui désobéissent.
L' Apôtre Paul nous met en garde, au travers des chrétiens de Corinthe :



2 Corinthiens 10 versets 5 et 6 :
"Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu
et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ. Nous sommes prêts aussi à punir toute désobéissance, lorsque votre obéissance sera complète"






Mais bien-sur, c'est le Seigneur qui à le dernier mot sur les rebelles à Sa Parole :




Romains 2 versets 5 à 8 :
"Mais, par ton endurcissement et par ton coeur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses oeuvres; 
 réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité; mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice."




Il existe plusieurs formes de désobéissances à Dieu, dont voici quelques petits exemples :




                                             A) La désobéissance par Incrédulité :



Lorsque Moïse et Aaron se présentèrent devant Pharaon, pour lui demander
de laisser le peuple hébreux partir 3 jours dans le désert, afin de célébrer une fête
en l'honneur de l' Eternel, Pharaon répondit :


Exode 5 verset 2 :
"Qui est l' Eternel, pour que j'obéisse à sa voix, en laissant aller Israël? 
Je ne connais point l' Eternel, et je ne laisserai point aller Israël."


Conséquences pour les incrédules :


2 Thessaloniciens 2 versets 11 à 12  :
"Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge,
afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés."


Pharaon représente tout ceux qui, par la dureté de leur coeur, refusent de croire en notre Seigneur, et donc, de lui obéir, pour leur propre perte....





                                            B) La désobéissance par Intérêt




L' Eternel commanda au roi Saül, par l'intermédiaire de son prophète Samuel,
d'exterminer la totalité du peuple Amalécite, y compris tout son bétail,
et de ne rien garder du butin trouvé au cours de cette bataille :



1 Samuel 15 versets 18 à 21 :
"L'Éternel t'avait fait partir, en disant: Va, et dévoue par interdit ces pécheurs, les Amalécites; 
tu leur feras la guerre jusqu'à ce que tu les aies exterminés.
Pourquoi n'as-tu pas écouté la voix de l'Éternel? 
pourquoi t'es-tu jeté sur le butin, et as-tu fait ce qui est mal aux yeux de l'Éternel?
Saül répondit à Samuel: J'ai bien écouté la voix de l'Éternel, et j'ai suivi le chemin par lequel m'envoyait l'Éternel. J'ai amené Agag, roi d'Amalek, et j'ai dévoué par interdit les Amalécites; 
 mais le peuple a pris sur le butin des brebis et des boeufs, 
comme prémices de ce qui devait être dévoué, afin de les sacrifier à l'Éternel, ton Dieu, à Guilgal."




Voici ce que le prophète Samuel dit au roi Saül, suite à sa désobéissance :



1 Samuel 15 versets 22 à 23 :
"L' Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l'obéissance à la voix de l'Éternel?
Voici, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l'observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.
Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l'est pas moins que l'idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l'Éternel, il te rejette aussi comme roi"


Saül, par peur du peuple et par intérêt, perdit son trône sur la terre, et pire, par la suite,
la vie éternelle....
Il prouva de ce fait, qu'il n'avait pas foi en Dieu...





                                         C) La désobéissance par Rébellion



L' Eternel s'adressa à son prophète Jonas, voulant l'utiliser pour la repentance de la ville de Ninive :


Jonas 1 versets 2 à 3 :
"Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle! car sa méchanceté est montée jusqu'à moi.
Et Jonas se leva pour s'enfuir à Tarsis, loin de la face de l'Éternel. Il descendit à Japho, et il trouva un navire qui allait à Tarsis; il paya le prix du transport, et s'embarqua pour aller avec les passagers à Tarsis, loin de la face de l'Éternel"



Conséquence de la rébellion de Jonas face à l'ordre de l' Eternel :


Jonas 1 verset 17 :
"L' Eternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits".


Heureusement pour lui, l' Eternel entendit sa prière, et lui permit d'être recraché par le poisson, sur la terre.

Il aurait pu en mourir!





                                          D) La désobéissance par Esprit de Religiosité




Les Pharisiens, ceux d'autrefois et ceux d'aujourd'hui (les religieux de tous bords),
ne suivent pas les commandements du Seigneur, mais les préceptes et dogmes de leurs dénominations :
Cela ressemble à l' Evangile, mais sans en avoir la saveur et les bons fruits...
Un peu de levain fait lever toute la pâte! (Galates 5 verset 9)
Et on reconnait un arbre à ses fruits ! (Matthieu 7 versets 15 à 20)



Marc 7 verset 6 à 8 :
"Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu'il est écrit: Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi.
C'est en vain qu'ils m'honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes.
Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes."



Cet esprit de religiosité ne sauve pas! C'est de l' idolatrie...
Il a pour conséquence d'amener en enfer les âmes de tous ceux qui en sont captifs...


Voici un avertissement de l' Apôtre Paul :


1 Timothée 5 versets 5 à 11 :
"Le but du commandement, c'est une charité venant d'un coeur pur, d'une bonne conscience, et d'une foi sincère. 
Quelques-uns, s'étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours;  
ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu'ils disent, ni ce qu'ils affirment.  
Nous n'ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime, sachant bien que la loi 
n'est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, les impudiques, les infâmes, les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, conformément à l'Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, Évangile qui m'a été confié".



Ceux qui prétendent aimer le Seigneur, mais n'acceptent pas sa Parole,
et refusent de lui obéir (quelque que soit le prix à payer),  
ne l'aime pas d'un amour selon Dieu (amour "Agapeo"), ne sont que des rebelles, des apostats, qui n'accèderont jamais à son royaume de Gloire...
Repentez vous avant qu'il ne soit trop tard!



Pour conclure :


Matthieu 5 versets 19 à 20 : 
"Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux".



Que Dieu nous ouvre les yeux et le coeur, et nous apprenne à ne plus être rebelles
à ses commandements, afin de pouvoir très bientôt le rejoindre sur les nuées!

Que Dieu soit béni et vous bénisse tous, dans le Nom de Jésus!



Olivier

.